La construction du complexe Arena Loire ainsi que la création du SPIC gestionnaire auquel a été rattaché le Club partenaires en 2014, ont eu un effet «catalyseur» sur la croissance de ce club : entre 2013 et 2014, le nombre de partenaires de la Ville à progressé de 57%, passant de 179 à 281 membres, et le montant total des contributions récoltées a décollé pour atteindre 667 400 €. Cette dynamique est particulièrement appréciable dans le contexte économique actuel.

Ces contributions permettent à la Ville de Trélazé de développer une offre culturelle de qualité et d’ampleur, symbolisée par son Festival estival, sans pour autant que le coût net à charge de la Ville soit très différent de ceux que les autres villes de même strate de l’agglomération consacrent à leurs politiques culturelles.

A noter que cette politique culturelle volontariste, basée sur une offre essentiellement gratuite ou à tarifs modérés, a un impact économique non négligeable, que ce soit pour les commerces locaux (boulangeries, sandwicheries, bars, restaurants...), mais aussi pour les Trélazéens en recherche d’emploi, comme le souligne Annie Kervennic, coordinatrice de la société de nettoyage PROGEM : «Avec Arena, une dizaine de Trélazéens ont été recrutés dans l’équipe que j’anime pour assurer l’entretien du site».

Le Club partenaires, un atout majeur dans la dynamique culturelle et économique de la Ville...